Taillaventure

www.taillaventure.com
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 récit du raid 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
michel vidal

avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 10/01/2008
Age : 50
Localisation : Taillevent

MessageSujet: récit du raid 2014   Mar 1 Juil - 23:19

plusieurs comptes rendus des raideurs apparu sur tace boock , je les tranfére sur le forum pour ceux qui n'ont pas accés , ceci ne sont que certains CR il y en a d'autres !!
bonne lecture pour ceux qui ont la patience !!

arverne out door:
Récit de Fanny et Juju sur leur première participation (et première association !) au raid taill’ …OLYMPUS DIGITAL CAMERA



Nous voilà engagés avec Fanny sur ce raid apparemment très beau et technique d’après les
dires de notre chef de file, Stéph. Premier raid en mixte pour moi, avec comme objectif
principal de se faire plaisir et pourquoi pas se rapprocher du podium ;-)
Après seulement 2 entrainements communs avec Fanny, un en VTT et un à pied, nous voilà
au départ du raid… 55 bornes dans un paysage plutôt pas mal !
Le départ est lancé, assez rapide, direct dans le vif du sujet avec une bonne bosse nous
amenant en flanc de colline assez accidenté et technique. On est dans le top 10 avec une
bonne allure… Fanny avance vite, souffle et sers les dents ! Le parcours est ludique avec
une descente technique et même quelques échelles à passer. On repart de plus belle sur un
beau chemin roulant… mais qui s’avère ne pas être le bon ☹ ! Au bout de 500m, 2 chemins,
mais plus de rubalise et 5-6 équipes nous ont suivis. On se rend vite à l’évidence, on a
loupé le petit single juste à la sortie du goulet !! 10 minutes et quelques places de
perdues ! Allez, on lâche rien… c’est que le début, rien n’est joué. On continue pleine
bourre pour rattraper la petite erreur et Fanny se tord bien la cheville ! Elle continue en
grimaçant mais ne bronche pas ! 5 minutes après, on était à 15 à l’heure sur le plat en
doublant les équipes hommes !!
Arrivée au VTT pour une section d’une bonne quinzaine de bornes assez technique dans des
petits singles très sympas. Un régal ! On est apparemment 1er mixte et on compte bien
tenir jusqu’au bout !
Place maintenant à une partie trail très technique où Fanny s’accroche tant bien que mal
aux arbres pour ne pas trop glisser dans ces descentes plus que raides ! La section escalade
permet une bonif’ de 20 minutes. J’enfile vite le baudard et grimpe à bloc sur cette paroi.
Les 2 balises et les 20’ validées, descente en 4ème vitesse et départ pour rejoindre la
section CO. Fanny pensait se reposer ici mais n’a même pas eu le temps ! lol
Carte CO en main, moi qui ne suis pas orienteur à la base… ce n’était pas gagné d’avance !
Mais c’est comme ça qu’on progresse il paraît ! C’est parti pour 10 balises à pointer.
Remontés à bloc, cette section se passe à merveille. Pas une seule erreur ! Tout trouvé du
1er coup. On remonte au VTT pour finir sur les 25 derniers kilomètres.
L’organisateur nous confirme qu’on est bien 1er mixte !! Cool ! Allez, c’est pas fini et rien
n’est gagné d’avance…
Cette section VTT commence bien, parcours magnifique, ludique, avec de bonnes portions
accidentées et caillouteuses, mais d’un coup, au départ de la 1ère grosse bosse l’équipe
mixte d’ABSaventure nous double comme des balles ! Oups ! Là, je crois qu’on n’est plus
1er, et vu leur vitesse, ils n’ont pas l’intention de nous attendre ! Un coup d’œil à Fanny et
go on va les chercher… la longe se tend et j’envoie tout ce que je peux pour les rattraper
et garder le contact. Petite discussion rapide entre les filles puis Fanny m’annonce qu’ils
ont loupé une balise et donc 15’ de pénalités. Mais pas question de lâcher la moindre
seconde, une casse ou une crevaison et on perd tout. On garde le contact un moment et
j’essaie d’accélérer pour les mettre à l’amende et prendre une « avance psychologique ».
Les cuisses me brûlent vraiment et Fanny souffle très fort, mais ça passe. En haut de la
bosse on a pris 3-400m d’avance, et on voit qu’ils sont dans le dur eux aussi.
On bascule sur la descente assez longue, toujours personne derrière. C’est bon, ils ont
lâchés ! Maintenant, on assure la place ! A peine fini de dire ça, au départ de la seconde
bosse, je me retourne et… ils sont là, sortis de nulle part, à 20m derrière nous !!!
Pfff ! C’est pas vrai ! Il faut remettre ça pour ne pas leur donner le moindre espoir ! On
monte cette bosse à bloc tous les deux, la longe tendue comme un str..g !! On double
plusieurs équipes du raid’As qui nous encouragent ! Fanny, toujours positive, qui me
répétait à chaque coup de cul, que c’était la dernière bosse ! Et moi, dans le rouge, qui
n’attendait que la descente … L’écart est maintenant assez grand pour finir sereinement le
raid, les dernières portions roulantes s’enchaînent à plus de 35km/h !
Nous voilà enfin sur la ligne d’arrivée avec la victoire en poche ! Celle-là, on ne l’a pas
volée ! Et surtout une 5ème place au scratch sur près de 80 équipes !! Trop contents !
Pour la petite histoire, les 2ème avaient bien toutes les balises … la preuve qu’il ne faut
jamais rien lâcher et se battre jusqu’au bout !
En tout cas, ce fut un raid magnifique sur un parcours vraiment technique ! Merci aux
organisateurs ! A refaire mais sur le long cette fois.
Merci à Fanny qui a été exemplaire et s’est battue tout le temps. Prochain raid pour nous
deux fin Juillet sur le Val de Dronne en Dordogne, 65 kms et beaucoup plus d’orientation
cette fois !
Place samedi prochain au trail du Puy Mary dans le Cantal pour Fanny, et moi dans 15 jours
aux Championnats du Monde Pompiers de VTT en Suisse … avec mon nouveau 29er !!! ;-)


autre team:

Voilà le team présent pour un RAID’ILLION de 50 km sur la journée de dimanche. Deux équipes inscrites, Sophie et Yohan pour la première, Claire et Moi pour l’autre.

Samedi 14 Juin

16h00, la pression commence à monter, on prépare le départ, on pense à ce qu’on va oublier, Sophie stresse, et moi je suis à la bourre… ça sent bon tout ça !!!

Décollage sur les coups de 18H00, 2h30 de route et on pose le pied à Lunas. Le temps de planter la tente, de visiter le quartier et on passe à table, ça blagouille un peu, on fait connaissance avec Claire notre nouvelle recrue et on se met au lit.

Dimanche 15 juin

6h30, Le réveil sonne c’est l’heure de rentrer dans le bain, Sophie stresse, Claire est là pour sa première avec le team et je touche enfin mon premier Raid du doigt, et Yohan dans tout ça ? Et bien il est plutôt tranquille.

Objectif établi : « finir, dernier mais finir ».

Le temps de récupérer les dossards, poser les vélos et grignoter un truc, le briefing arrive à grand pas

9h00 on est sur la ligne de départ, Sophie stresse toujours, le briefing se termine et le chauffeur de salle entame un décompte incompréhensible (j’ai l’impression que Xav nous a rejoint et qu’il suce le micro, il adore ça).

Départ Raid Taill'Aventure 2014

C’est le départ, les premiers doivent avoir un RDV ou une envie pressante, parce qu’ils partent à une vitesse c’est la folie (ou l’entrainement peut-être). En tout cas, nous, on pose les bases direct, deux virages et on est derrière, l’un des objectifs est atteint, il y a plus qu’à finir…

Départ Raid'illon 2014

Quoi qu’il en soit, on est parti pour le trail, 5 km +259, physiquement tout se passe bien, on peut même profiter du sublime panorama que nous offre la montée.

Trail Raid Taill'Aventure 2014

On enchaine avec la première partie VTT, 12 km +373, les terrains varient, tantôt sable, tantôt cailloux, petit single en forêt plutôt joueur et belle montée jusqu’au ravito. Les difficultés débuterait-elle ? Et bien oui, les jambes commencent à se chauffer, les blessés sentent les maux se réveiller, c’est à partir de là que le mental rentre en jeu.

On arrive sur la plaque tournante du Raid, on pose les bécanes, deux départs au choix, la CO ou le trail-escalade ?

Ça sera le trail en premier, 3 km +150, avec une petite ascension en escalade pour gagner quelques minutes sur le chrono final. Et on enchaine avec la CO, 5 km +150 annoncé pour l’itinéraire idéal. Faut croire qu’on n’est pas parfait, parce qu’on a jardiné un peu, mais toutes les balises sont trouvées, merci Claire. Retour aux vélos.

Petit ravito avant la dernière épreuve, et nous voilà prêts pour les derniers 22 km +566. Sophie et Yohan sont devant (meilleure orientation), on est à une quinzaine de minutes. On enchaine quelques côtes, et quelques descentes sympa, mais… mais les jambes disent stop, il y en a marre des pédales (sans mauvais jeu de mots), il y en a même une qui s’est foutue en mode crampe sur la fin. Mais heureusement mister mental pousse au cul. Il faut finir.

Qu’est-ce qu’on se dit à ce moment de la course, je vais au bout, je lâche pas, mon coéquipier m’attend, et voilà une descente qui me remet d’aplomb, le morale revient et bizarrement, les jambes aussi, mais revoilà la montée, et le morale s’échappe aussi vite que les jambes... ça fait plusieurs kilomètres que personne ne nous dépasse pourtant on n’avance pas, je crois qu’on est dernier mais surtout tout seul. J’abandonne ou pas, j’en ai fait assez pour aujourd’hui, je vais en rester là, mais quelle idée de faire ça un dimanche après-midi… Putain il s’en passe des choses dans nos têtes.

Tiens, regarde au loin, l’organisation. « C’est les derniers mètres de montée, courage !!!»

Ils ont raison, trois tours de pédalier et c’est l’arrivée. Une bonne descente pour profiter des derniers moments du Raid et voici l’arrivée. Sophie et Yohan nous attendent, reste plus qu’à se faire un petit plaisir avec la tyrolienne pour clôturer cette journée d’effort.

Tyrolienne Raid Taill'aventure RomainTyrolienne Raid Taill'aventure ClaireTyrolienne Raid Taill'aventure Sophie

Résultat, plus de 7 heures de course, 50 km, 1500 de dénivelé positif, et une belle expérience. Bienvenue à Claire et bravo à elle pour m’avoir trainé jusqu’à la ligne, bravo à Sophie et Yohan pour leur course sans trop d’encombre et bravo à l’organisation parce que c’est vraiment un super Raid. Peut-être même à l’année prochaine… reste plus qu’à s’entrainer.

team cameleon:

Quel beau raid, ce Lunas 2014 ,et je vais me repéter surement le plus beau du du grand sud!!! donc cette année raid'illon car pas de coéquipier disponible pour le grand mais vu le chantier et mon petit entraînement , cela sera la bonne décision : j'ai finalement trouvé Jéjé qui sort d'un gros trail et qui va m'ouvrir les bronches en me mettant à 99% de ma vo2........
mais un trail magnifique,un vtt costaud pour nous amener à la co , l'escalade/trail,et vtt pour le retour avec une descente d'anthologie et des montagnes russes pour rentrer sur Lunas et sa tyrolienne!!!
nous avons gagné un podium et pour moi un terrible lombalgie à force de tirer des braquets de costaud.....
un grand merci aux 'TAILLO'S" et à Jéjé!!!!
bises et caresses à l'oeil
oliv


team cameleon : dom

la belle rando sur le Raid'As de Lunas (Dom)
Michel et ses Taill'aventuriers
faisait monter la pression depuis un moment avec un raid long cette année inscrit au challenge national des raids et un parcours somptueux qui allait visiter le superbe massif du caroux .
bref fallait y etre ...
meme si le genou est coincé , la bouée noyant les abdos et l'entrainement fort limité .

On regarde avec Goudgoud pour trouver un troisième mais ça traine pour dénicher la perle rare et comme nos sauvains Lio et martial recherche aussi un troisieme et que je n'ai pas encore eu le plaisir de courir avec eux c'est la bonne occasion.

Steph nous met gracieusement à disposition le camp de base sur place avec son camping car . On y retrouve Eric Maire et Jean marc Marion de Raid Nature 46 qui rentrent du Corsica raid et sur le chemin enchainent sur Lunas !

Le samedi matin on se lève tôt car le départ est à 9h à Lamalou les bains

On commence avec Martial par une petite CO relais dans les rue du village avant de partir en duo dans les bois . Je suis très moyen sur l'orientation et je fait plusieurs bonnes erreurs qui nous coute déjà qq minutes.
J' enchaine avec Lio sur les 9 km de canoé ... très sympa la descente de l'Orb car il y a qq rapides bien enrochés ou la gestion de la trajectoire est bien fine .

Philippe Rosado est pour une fois du coté organisateur et assure la secu sur une longue glissière qui nous donne un coup de boost avec un joli saut à l'arrivée.


On perd néanmoins quelques minutes quand mon équipier abandonne le navire pour s'accrocher à la terre ferme ( ou plutot des rochers glissants ) plutôt que de sauter dans le bateau au bon moment.

Je laisse ensuite ma place à Martial pour le trail orientation qui est le gros morceau de la journée avec un denivelé de 900 m pour escalader le Caroux . Moi je monte avec la voiture à Douch , c'est plus tranquille et mes genoux me disent merci !
J'y retrouve Olivier Clerc qui a laissé à ses équipiers les frères Gayraud les joies de la pente .

Elle est loin en bas la vallée !

Les Agathois/LSN arrivent avec une avance déjà énorme sur leurs poursuivants.
Je vais patienter bien longtemps avant de voir mes équipiers ...
Nous de toute façon on est pas sur ce rythme , l'objectif est de faire toute les sections mais sans forcement prendre les optionnelles. Ce que font mes collègues en zappant les optionnelles du trail ce qui leur permet d'éviter la porte horaire que plusieurs équipes vont prendre dont l'équipe d'Olivier qui shuntera donc la section suivante.

On repart avec Martial en VTT orientation sur le bord des gorges d'héric , on se tape pas mal de portage sur la crete mais c'est très beau

arrivé au col de l'ourtigas , je fais le mauvais choix en prenant le sentier direct dans la combe plutot que faire un petit détour pour rejoindre une piste . Trop technique , on en fait une bonne partie à pied . je passe une ou deux fois au dessus du guidon , heureusement sans mal . faut dire que j'ai plus de frein à l'arriere , ca pompe à vide .
On finit par arriver aux ruines de Caissenols le haut

le sentier vers Caissenols le bas devient plus ludique
Une fois la balise pointé on remonte par un superbe sentier dallé vers les cretes ( martial je te dis que ca roule ... mais c'est vrai j'ai 900 m de deniv de moins dans les gambettes )

ca nous emmene jusqu'au celebre portail de Roquandouire , 2 roches muraille de part et d'autre du sentier.
On redescend ensuite sur Saint Génies de Varensal au pied des falaises d'orque pour un nouveau trail orientation

On repart avec Lio en compagnie des équipe d'Eric Maire et de Gael Vidal ... Y en a une qu'on verra pas longtemps ;-)

Je connais un peu le secteur car j'ai déjà parcouru et fait connaitre qq canyons qui descendent du causse .
je sais que c'est raide ...
Donc pas de difficulté autre que physique pour trouver la résurgence au pied de la falaise d'ou commence la partie aquatique du canyon d'albes ( au dessus il y a une cascade sèche de 110 m )
il faut ensuite franchir l'obstacle de la falaise en remontant par le bon ravin ou qq cordes et echelles nous aiderons à franchir les obstacles

La sortie sur le plateau est chaotique . On part chercher une optionnelle que je visualise bien car dans le lit du ruisseau en amont de la cascade seche mais on s'englue dans les buis et on va perdre bien plus de temps que les 20 min de bonus de la balise .

On arrive à la grotte d'Albes où on se fait une petite CO spéléo




descente par un rappel plein vide

6 balises à trouver aux milieu des concrétions

dont une dans une salle défendue par une étroite chatière.
je m'y glisse vite fait et fait profiter à l'équipe de Pat Lamarre du poinçonnage
avant de remonter par une petite via cordata
Je laisse ma place à Martial qui part avec Lionel sur un VTT en suivi d'itinéraire
qui apparement etait magnifique mais pas évident pour arriver à Camplong.
Je m'y recolle ensuite pour un VTT roadbook avec Lio qui enchaine car Martial commence à accuser la fatigue.
On voit que les taill' prennent soin de nous faire découvrir le paysage et les sites remarquables , on passe par exemple au pied d'un aqueduc original realisé au 19e siecle par un tailleur de pierre local surnommé Bousquetou

A mi parcours on retrouve l'équipe du Spiridon club Lodeve qui a perdu le fil du road book et est bien perdu . Il nous collent aux basques donc, jusqu'à ce soit moi qui me mette à la faute en confondant deux cases signalant toutes 2 une croix à gauche sauf que dans un cas il faut aller droit et dans l'autre tourner à gauche . on perd donc qq minutes ... une petite traversée de rivière juste avant la transition . On traverse en socquettes pour garder les chaussures de vélo seche pour le dimanche.

Lionel en forme enchaine encore la section suivante à la place de martial , c'est une CO qui doit nous ramener ver Lunas . Le temps de remonter sur le plateau ou se trouve les balises il est 21h ... l'obscurité arrive peu a peu et dès la troisieme balise , c'est la nuit ... Et Lionel a oublié de prendre sa frontale ! Ca va etre une belle séance de jardinage dont on ne recueillera pas les fruits avec seulement 5 balises récupérés sur 12 : on part bcp trop de temps à essayer de trouver un passage sous une ligne electrique. On erre bien trop longtemps dans des chaos de bloc sans rien trouver .et au final on laisse forcement les plus excentrés pour rester dans la barriere horaire.
En rentrant j'ai enfin l'idée de sortir mon telephone (obligatoire ) du sac pour profiter de son application torche afin que Lio puisse courir en voyant ou il met les pieds.

En fait sur cette CO je n'ai pas eu la bonne stratégie , il suffisait de prendre les plus faciles au passage et de rentrer au plus vite à Lunas , on aurait perdu nettement moins de temps.
Au soir on est 9eme , avec les pénalités les 8e sont à 1h15 devant et les 10e 1 h derriere nous .
Ca semble figé et c'est pas plus mal , on aura pas de pression.

les bénévoles taill" sont extras , ils nous servent le repas au beau milieu de la nuit , chapeau à eux !


Mauvaise nouvelle , notre Clerc'O s'est fait lui une entorse , il sera forfait pour le lendemain.

Après une courte nuit dans notre nid douillet,
ca repart donc à 8h le dimanche matin

par un petit trail à la mode taill' , c'est à dire que des fois faut mettre les mains pour courir .
je met un petit peu Martial à l'élastique pour rester dans le paquet des 10 et on se retrouve avec les freres Gayraud qui continue la course à deux . Ca chambre bien !

On attaque sur le VTT balisé , comme les 8eme sont avec nous et qu'ils sont plutôt coureur à pied . on embraye un peu fort pour leur mettre la pression ... sauf qu'on se trompe peu après de balisage , ils nous suivent et on se retrouve à 6 en train de patauger dans un ruisseau puis au bord d'une rivière ! on apprendra plus tard qu'il s'agissait d'un balisage pour des pecheurs !!! le temps de faire demi tour on se retrouve dans le coeur du peloton .
Mais on roule bien et on en reprend une partie
( dont les freres Gayraud qui en profite pour nous chambrer de nouveau )

La section VTT se termine sur une monstrueuse rampe bétonnée qui remonte sur le plateau au dessus de Bédarieux . Tout à gauche puis très vite à pied , on hallucine quand un gars revient et monte ça sur le plateau intermédiaire ! Oups ...
On part ensuite sur un petit trail qui nous ramène en une dégringolade dans la pente jusque dans vallée avant de remonter jusqu'à la falaise d'escalade du Caussanel ou il faut enfiler le baudrier pour aller chercher quelques bonifications . Facile finalement ..

on remonte dans les rochers sur le plateau et on enquille la CO . 17 balises à trouver , les jambes sont un peu lourdes mais avec lionel dans un grand jour qui oriente avec moi et assure en meme temps les pointages . On tourne pas si mal au final puisque qu'on ressort pas très loin d'équipes du top 5 final qui nous avait bien distancé auparavant.

la pause creme de marron pour refaire le plein d'energie !
On se corrige bien et ca avance !

On repart pour la dernière section VTT.
avec des beaux monotraces bien joueurs
Une petite inquiétude en voyant Pat Lamarre bien secoué après une gamelle qui l'a propulsé dans les arbustes 3 metres en contrebas.
On enchaine ensuite des sections plus roulantes.

La pilule magique aura des conséquences différentes selon les personnes.

vu qu'un verra ses forces decuplés et aura le plaisir d'etre devant la laisse ... et l'autre au bout !
on arrive tranquillou à Lunas 6eme du jour , on reste 9e mais on a repris 3/4 d'heure au 8e.
Juste à temps pour voir Goudgoud en finir avec la tyrolienne reliant les rives nord et sud de Lunas

Goud qui sur le circuit raid'illon avec Jerome Affre s'offre une belle seconde place derriere les intouchables Absolu raid .
Sur le meme parcours, Vincent termine 17e

Un grand merci a Michel , à toute l'équipe du club de taill'aventure et aux bénévoles qui ont été une fois de plus au top pour nous faire vivre une belle aventure !


agde raid aventure:

Deux équipes d'Agde etaient présentes sur cette manche du championnar de France des raids à Lunas:
- Jéjé, Phil, Lulu et Alain avaient pour objectif de rester tout le temps à 4 dans les conditions du RIF à venir.
- JP, Nico et moi dans l'autre.
Le programme est alléchant: 140 km et 4500 m d D+ sur deux jours avec le samedi en 2+1 et le dimanche 3 toujours en course. Une petite trentaine d'équipes sont présentes mais beaucoup d'habitués du circuit national sont absents. c'est dommage car les organisateurs ont donné beaucoup pour nous concocter un parcours de folie. On retrouve tout de meme Issy aventure, Soul of tribe, Raid nature 46, ABS aventure, Cameleons, Withspirit.fr....


ETAPE 1: Samedi en 2+1:
8h, samedi matin, on nous donne le roadbook de la journée et se pose pour se repartir les sections. D'emblée, Nico nous dit qu'il veut pas sortir car soit disant ça casse les jambes! Ben écoute, Nico, ça nous va bien avec le jip', on se regale à sortir pour pouvoir s'empiffrer de cochonneries dans le camion! On décide donc que "nico la machine" enchainera 6 sections et ne fera pas la 1ere ni la dernière section.
Section 1: relai CO + CO + trail. 5km. JP et Polo
Jipé part sur le premier relai. 3 balises à pointer dans Lamalou. Tous les concurrents n'ont pas le meme circuit. Il revient bien placé et c'est à mon tour. Je reviens en tete et on part sur la CO ordre libre. Carte sympa, sur les hauteurs de lamalou les bains. On enchaine sans fautes et on plonge dans la vallée de l'Orb pour rejoindre Nico et les Canoés.
Section 2: Canoé. 9km. JP et Nico
Les 2 loustics font une jolie section sur une rivière au niveau d'etiage mais se font bien plaisir dans les petits rapides et me rejoignent toujours en tete au pont de tarassac. On restera seuls devant jusqu'à la fin de la journée.

Section 3: Trail'O montagne. 8 km et 900 D+. Nico et Polo
ca y est, après 2h de course, on attaque l'un des gros morceau du raid. On sait qu'il fera mal vu le deniv annoncé. Nous avons deux cartes pour trouver les balises: une IGN et une carte schématique éditée par le CAF indiquant des itinéraires hors sentiers mais avec des cairns et des marques de couleur.
Le début est courrant et on remonte les gorges d'Heric par le chemin goudronné puis on bifurque "dré dans l'pentu". On a un bon rythme avec Nico et on se concentre pour pas perdre de vue les cairns et les points de couleurs. Le parcours devient de plus en plus aérien avec des cordes, des chaines, des petits pas d'escalades et on se retrouve au sommet. La vue est grandiose. Nico fait detaller des "chamoix" ou des "mouflons" (parait que y a pas de chamoix dans le caroux...) et on relance le rythme sur le plateau pour aller pointer les balises optionnelles pour en finir avec cette section à Douch.


Section 4: VTT''O montagne. Nico et Polo.
Cette section etant annoncée très technique, on a fait le choix de rester en course Nico et moi. Et effectivement, c'est technique! Après un départ hésitant pour trouver le bon itinéraire, nous voilà sur les crètes des monts de l'Espinouse à pousser le vélo dans les montées et enchainer de jolies descentes bien costaudes.

On enchaine les balises dans un décor toujours aussi fabuleux, avec une vue à 360° sur les hauteurs, des petits hameaux dans les chataigneraies, des singles au milieu des genets en fleurs. Le pied! Nico est devant en descente et je lache tout pour le suivre, on se régale... jusqu'à la balise 14, tout près de l'arrivée. En effet, je vois sur la carte qu'il faut prendre la route pour rejoindre l'arrivée et, trop confiant, je pars sur la première route que l'on croise, et je persiste... jusqu'à un village, Castanet le Haut, où je me rend compte que je suis hors carte! on rebrousse chemin à brule. On perd bien 20 minutes sur ce coup là. Je m'en veux!!! Une erreur sur la route!!!
On finit la section et jipé nous annonce que personne n'est passé. On a eu chaud.

Section 5: trail'O + speleo. Jipé et Nico.
Jipé qui est bien frais impose le rythme et commence à faire couiner Nico qui commence à sentir qu'il a du deniv dans les pattes. Ils font une super section car pas evident d'orienter sur cette carte IGN et hors sentier dans les bartasses et malgré un boulette sur la dernière balise arrivent avec pas mal d'avance à la spéleo où je les attends. Quelques balises à pointer dans de petits boyaux bien sympa et en finissent.

Section 6: VTT suivi d'itineraire. Nico et Polo.
C'est la plus longue des sections vtt. On attaque par la montée et Nico se rentre dedans pour maintenir le rythme. Le suivi est assez difficile car le trait est plein sur la carte et on ne sait jamais si c'est un chemin ou un sentier sur lequel il faut rouler. On sort donc souvent la boussole.
3 balises sauvages sont placées et certaines equipes n'en trouveront que 2. on avoue avoir eu un peu de chance sur l'une d'elle où je n'etais plus trop dans la carte. Je l'ai été souvent, plus dans la carte, sur cette section, car soit j'etais concentré pour placer ma roue sur les singles etroits, sois je me concentrais pour avancer pour empecher que Nico me roule dessus, sois je m'extasiais du single enorme sur lequel on roulait et j'en oubliais la carte.
La dernière descente restera dans les annales avec près de 1000 m de D- sur des singles à flancs de montagne où la moindre deconcentration t'envoie jouer avec les ronces et les rochers quelques metres plus bas. Merci encore Michel et toute ton equipe pour ces parcours. c'etait magique.
On arrive enfin à la transition après 2H30 de vélo sur cette section.

Section 7: VTT roadbook. JP et Nico
Jipé repart avec Nico et là, peut etre que si jipé avait eu une laisse, un énorme vent aurait soufllé sur le sud de la France! car Nico après 5 sections de fou sans sortir etait bien à la peine derrière le Jipeto tout frais! Pas d'erreur sur ce roadbook et ils en termine en au bout d'1h.
Section 8: CO IGN + IOF. JP et Polo.
On nous file deux cartes. Une IGN qui nous sert à nous rendre sur le terrain IOF et aussi à rejoindre l'arrivée.
On fait une bonne section malgré une carte bien pourrie. On jardine à l'approche de 2 postes ( définitions: labyrinthe et faille en T) car il est presque impossible de s'appuyer sur quoique ce soit mais on s'en sort plutot bien. On pense aux autres qui le feront de nuit....
On arrive su Lunas et on franchit la ligne d'arrivée de cette 1ere longue journée après un peu plus de 11H de course.
On est super content de notre journée et on part feter ça en allant se boire une bonne pression à la buvette installée à l'occasion.

Après un gros plat de pates offert par l'orga, direction la tente pour un bon dodo.
A peine couché, les copains qui ont couru à 4 se font entendre et on sort pour commenter et ventiler sur nos divers exploits de la journée.

ETAPE 2: Dimanche à 3 toujours en course.
Le reveil est rudeà 6h du mat' après une nuit pour ma part peu réparatrice car du mal à dormir.
On se rend au départ où le petit dej' est offert et on découvre les résultats. On a 1H40 d'avance. On a de la marge mais pas question de s'endormir, on peut toujours casser ou exploser. Mais bon ça fait plaisir et notre sentiment de la veille d'avoir fait une belle premiere journée est justifié.

Section 1: trail 6km.
Le jipé à de grosses jambes et au bout d'un km est devant tout l monde. Nico le calme et on reste tout les 3. Jipé mène le rythme. J'ai les jambes qui brulent et fait vraiment l'effort pour rester au contact. Le parcours est ludique avec une descente technique et quelques echelles à descendre. On arrive dans le groupe de tete avec Issy et raid nature 46 à la transition.

Section 2: VTT balisé 15 km.
On part les 3 equipes ensemble mais Nico est à la peine et paye les efforts de la veille. Raid nature 46 nous pose donc et nous essayons tant bien que mal à rester avec Issy. On reste dans un rythme plutot cool jusqu'à la fin de la section.

Section 3: Trail + escalade
Nico semble au plus mal. Le trail est technique heureusement et on marche en s'accrochant aux arbres. Jipé motive l'equipe pour garder le rythme et rester devant Issy en arrivant à l'escalade. Un seul doit le faire. Je mets le baudard et grimpe pour empocher les bonif' de temps. C'est assez facile et redescent rapidement. Nico a la tete dans les bras et n'est pas decidé à repartir. "mets toi les doigts dans la bouche et vomis!!" que je lui dis! Complice
On repart enfin mais deriiere Issy pour rejoindre le départ de la CO.

Section 4: CO IGN ordre libre.
17 balises à pointer. L'ordre est logique et on part pour le faire dans le sens anti-horaire mais on jardine sur la premiere balise (la 15). On la lache en se disant qu'on la prendra au retour et on repart dans le sens horaire cette fois. Je ne suis pas super content de mon orientation car pas mal d'hesitations et 2 jolis jardinages (la 3 et la 9) où l'on perd bien 20 min à tourner.
On arrvie à la transition où l'on croise Issy qui s'apprete à repartir. On passe du temps au ravito à boire et manger sur transition pour finir correctement la dernière section.

Section 5: VTT balisé. 23 km
Nico est content de se remettre sur le vélo et ca commence par une belle descente en single. On se regale encore une fois. La suite est plutot roulante sur de grosses pistes ou chemins et on roule bien mais sans se mettre, en deconnant et ventilant, surtout à l'approche des éoliennes, objets si importants aux yeux du jip'.
Une dernière jolie descente pour rejoindre la ligne d'arrivée quelques secondes derrière Issy et 10 minutes sur raid nature 46.
Le speaker à l'arrivée ne lache pas Nico et envoie du Monsieur Rambier par ci, Monsieur rambier par là, il est connu comme le loup blanc!!
Charlotte et Samuel sont aussi là à l'arrivée et ça fait bien plaisir. On passe l'après midi à boire des coups, profiter du soleil, attendre les copains et manger. Puis remise des prix. Ca fait plaisir de monter sur la plus belle marche du podium! Surtout sur un aussi beau raid. Amis raideurs, l'an prochain, qu'il soit au challenge ou non, allez-y, vous ne le regretterez pas. Les copains de la deuxième equipe qui ont tout fait sans tourner montent aussi sur la 2eme marche du podium mixte. Bravo à eux!


Maintenant, apero pour certains, repos pour d'autres et vivement le prochain qu'on se remette le compte!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
récit du raid 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taillaventure :: TAILL'AVENTURE :: Raid 2014-
Sauter vers: