Taillaventure

www.taillaventure.com
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anaïs en SUISSE

Aller en bas 
AuteurMessage
Anthonie Godee
Admin
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 18/11/2007
Age : 51

MessageSujet: Anaïs en SUISSE   Mer 25 Mai - 16:35

]vous pouvez encourager et suivre Anaïs et son équipe en Suisse sur le lien suivant : http://www.theapexrace.com/Live/default.aspx


Dernière édition par Anthonie Godee le Jeu 26 Mai - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taillaventure.com
michel vidal

avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 10/01/2008
Age : 50
Localisation : Taillevent

MessageSujet: OU est elle ???   Jeu 26 Mai - 7:43

pour l'instant anais et ses équipiers sont à la 17° place . ils ont passé la nuit sur les canoes , ont enchainé sur le vtt et sont actuellement en train de marcher . affraid
les conditions ont l'air pour l'instant bien. sunny
2 équipes sont pas bien et je crois qu'ils continuent la course à 3 hors temps.
ALLEZ NANOU ! ON EST avec toi . on pense à toi !!! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel vidal

avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 10/01/2008
Age : 50
Localisation : Taillevent

MessageSujet: CA CONTINUE   Ven 27 Mai - 1:13

ils entament la 2eme nuit affraid . je pense la plus dure à passer . 11 équipes sont hors course. scratch j'espere qu'ils tiendront . apparament ils ont pris un orage sur le sommet ennneigé. certains ont été arrétes puis sont repartis 1h aprés.
actuellement ils sont à pied .16eme à un moment ils sont actuellement 17 eme.derriére les autres équipes sont disqualifié .tenez bon !!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel vidal

avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 10/01/2008
Age : 50
Localisation : Taillevent

MessageSujet: NOUVELLES FRAICHES   Ven 27 Mai - 19:36

L'équipe d'Yssi aventure est bloquée par une tempête de neige depuis 17h30 . on ne sait pas si elle va repartir et dans quelle conditions.
on espére tous pour eux .
Anais courage et vous aussi les gars !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard

avatar

Messages : 877
Date d'inscription : 12/07/2008
Age : 54
Localisation : Le B.O.

MessageSujet: c'est reparti ..   Sam 28 Mai - 12:27

Non seulement ils sont repartis mais ils ont bouclés un section VTT à 1h du mat et depuis il sont en trail Embarassed Shocked
J'espère ils ont pu se reposer pendant ces longues heures d'attente ....
C'est quand même un truc de dingues, non ? ? ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard

avatar

Messages : 877
Date d'inscription : 12/07/2008
Age : 54
Localisation : Le B.O.

MessageSujet: Re: Anaïs en SUISSE   Dim 29 Mai - 23:00

BRAVO ! ! !
Reprenez vite des forec parce que maintenant il va falloir nous raconter ... cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anais

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Anaïs en SUISSE   Mar 31 Mai - 17:09

salut tout le monde!!!

de retour a taillevent parmi vous fatigué mais avec une très belle experience vécu de magnifiques paysages et comme une envie de recommencer Very Happy

je voulais remecier toutes les personnes qui m'ont encourager et laisser des messages, il y a eu quelques beug dans le suivi apparament et puis je n'ai malheureusement pas pu recevoir tous les messages; c'est dommage ca m'aurait encore plus motivé. En tout cas cela m'a fait vraiement plaisir!!! Very Happy

beaucoup de choses a raconter!!

merci a tous I love you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anais

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 29

MessageSujet: compte rendu et photos   Ven 3 Juin - 23:25

voici la version du CR. Il faut vraiment que chacun rajoute des commentaires sur ces impressions personnelles au fil du récit, cela n'aura que plus d'intérêts. N'hésitez pas à modifier les infos, il y a peut-être des erreurs sur les noms, horaires ... J'ai mis des points d'interrogation quand je ne savais pas, à compléter. Pour les photos j'ai mis ce que j'ai trouvé, il faudra ajouter celles de Pat notamment celles que j'ai faites à la montée vers le CP 40 (canyon)où vous dormez sur la route !(à placer à photo zombis) voilà, bonne lecture Premier gros objectif de l'année pour le Team : l'Alpine Switzerland Expedition (APEX), étape du circuit ARWS. Comme son nom l'indique, ça se passe en Suisse à Interlaken, au cœur de l'Oberland Bernois et ça promet d'être une vraie expédition avec 10000m de dénivelé annoncé. En fait il y en aura bien plus car les altis des concurrents afficheront au final un chiffre plus proche des 18500m pour la boucle complète !!Le concept est simple, il faut avancer le plus vite possible pour éviter les portes horaires qui vous détournent vers des boucles plus petites. Tous les CP sont obligatoires et ont la même valeur donc pas de stratégie ! Tout CP manqué vous mets hors classement officiel. Faudra pas partir en mode diésel !!! Deux équipes sont présentes : Issy Aventure withspirit 1 avec Sophie, Yohann, Grégoire et Pierre et la notre : Issy Aventure withspirit 2 avec Anaïs, Jérôme, Pat et Hervé.(Photo equipe)Pour Anaïs c'est le premier grand raid long et elle n'a pas choisi la facilité. Il va falloir gérer la longueur, quasi 5 jours et 4 nuits en continu et surtout le sommeil … Il faudra un bon moral.Pour ma part 3 points m'inquiètent : le sommeil, la capacité de mon estomac a résisté à un traitement barres + gels + fruits secs + salé en tout genre agrémenté de quelques bonbons !, et la résistance de mon dos car nous avons choisis de soulager Anaïs de tout poids inutile. Elle portera donc son eau et sa nourriture et nous le reste. La Slovénie l'an dernier m'avait laissé de mauvais souvenirs avec les sacs chargés. Après avoir récupéré Pierre, nous partons pour Interlaken où nous arrivons vers 19h. Nous sommes les premiers des 2 équipes et accomplissons les formalités administratives pour l'hébergement. De nombreuses équipes sont déjà là dont plusieurs françaises. Nous saluons quelques membres de Quechua, Lozère Sport Nature, XTTR63. Ces derniers, présents depuis ce WE, arrivent d'ailleurs d'un petit décrassage en vélo, apparemment ça grimpe dans le coin, étonnant ! Le convoi des « sudistes » arrive un peu plus tard avec Jérôme, Anaïs, Pat et Johann. Ce soir c'est pizza pour tout le monde avant d'aller se coucher. Demain c'est la journée préparation et optimisation des sacs et des malles puis l'enregistrement des équipes après vérifs du matériel obligatoire. Réveil à 7h30, nos sacs de course déjà près, nous filons au check-in pour récupérer les cartes le plus vite possible. Contrôle minimaliste, par contre il faut déposer 500 CHF de caution ce que nous n'avions pas prévu. Nous nous attelons ensuite à la préparation des malles, des affaires techniques et répartissons cela dans nos 2 bidons, 2 malles + 1 petit bidon kayak. Nous avons le droit à 80 Kg max y compris le poids des contenants. Ce que nous n'avons pas compris c'est que la répartition dans les containers ne doit pas forcément être équivalente ( soit 20 Kg par malle + 15 Kg pour le matos kayak). Il nous faut donc 4 bonnes heures pour tout préparer à 100g près et en pesant les malles et bidons à chaque fois. Un peu de bouffe en moins par ici, des canettes de coca ou de red bull par là … Chacun doit faire quelques sacrifices pour alléger le total. Personnellement j'abandonne quelques paquets de nouilles chinoises, mes parts de gâteau énergétique préparé avec amour, 2 paquets de bonbons et une paire de chaussure de rechange + ma doudoune sans manche en duvet... J'espère que je ne la regretterai pas ! (photo Dje Joh Pierre)Nous filons ensuite déjeuner et nous occuper du traçage sur les 2 grandes cartes au 1/30000 format A0 (ou A1?), soit à peu près 1,20m x 84 cm !!! Nous traçons avec Jérôme et reportons les barrières horaires ainsi que les enchainements de cartes car Anaïs a apporté une plastifieuse format A4 et il va falloir jouer du ciseaux pour tout découper au bon format.17h c'est chose faite et nous filons au briefing général. ( photo briefing) Rien de particulier si ce n'est que le prologue sera constitué d'une boucle de Rafting, 2 boucles de CO et une de « trotibiking » sorte de patinette à roues de vélo … Chacun règle les derniers détails et après un repas rapide, au dodo, demain enregistrement des malles et départ en convoi à 9h. Après quelques photos et une ITV par Béa d'Endorphinmag, c'est enfin partis, en direction de la base aérienne sur laquelle les épreuves du prologue vont se dérouler. Les concurrents sont répartis par groupe de 7 équipes et vont enchainer les 4 boucles dans des ordres différents. Nous sommes avec Issy Aventure 1 et avons la combinaison CO1, CO2, Raft, Trotibike. J'aurais préféré avoir le raft entre les 2 CO pour pouvoir se reposer mais bon … Chaque boucle doit être effectuée en 1h30 max, ceux qui finissent avant peuvent se reposer jusqu'au départ suivant, donné 15 min après10h départ en masse, ça part vite et nous faisons route avec Issy 1. 6 balises à prendre, les premières sur la base aérienne, chiantes car sur le bitume et avec des longues lignes droites, puis on attaque le dénivelé. L'orientation n'est pas compliquée. Nous avons décidé que j'orienterai à pied et Jérôme à vélo, avec bien sûr un contrôle mutuel quand ça cafouille un peu. Nous bouclons cette première CO à 8. Anaïs trouve que cela va déjà vite. Nous repartons pour la deuxième boucle, nous n'essayons pas de suivre Issy 1 et faisons notre course à notre rythme, au final nous perdons 3 à 4 minutes sur cette boucle. Le raft ne sert à rien au niveau chrono car le temps est pris entre 2 ponts (3Km) et les écarts sont infimes. Par contre la trotibike va nous jouer de sales tours. On a une boucle de 3 bons Km à accomplir 2 fois chacun en binôme, et là nous perdons beaucoup de terrain sur nos concurrents et finissons bon dernier de la série. Au cumul des 4 épreuves, nous finissons en 17è place? avec 32 min de retard sur les premiers et 15 sur Issy 1. (photo trotinnette)17h32, c'est le vrai départ et cette fois ci, plus de pause toutes les 1h30 !!!Petite section à pied vers le départ du kayak où nous ramassons le CP1. Transition moyenne et nous partons pour 40 Km avec 3 CP à pointer. ( photo Dje kayak) Le soleil est de la partie, il a fait 29°C cet après-midi et nous partons en tenue légère avec du change dans les sacs étanches. Je fais équipe avec Anaïs et Pat rame avec Djé. Ils décident de mettre une longe pour nous tracter mais au bout de quelques temps on se rend compte que celle-ci n'est jamais tendue et que naviguer dans leur vague suffit largement.A partir du CP3 on fait l'inverse et ça fonctionne pas mal, nous ne perdons pas de terrain sur les autres et reprenons même 4 équipes sur la totalité du kayak. Transition kayak/VTT à 22h40, on est un peu gelé en sortant des bateaux mais on essaie de faire vite, on mange un peu, refaisons les provisions en vue des 100 Km de VTT qui nous attendent ! Transition correcte puisque nous repartons avant certaines équipes déjà présentes à notre arrivée.C'est dur car ça grimpe tout de suite et il faut déjà pousser les vélos … ça promet ! Après c'est assez roulant, nous ne faisons pas d'erreurs d'orientation, seulement quelques hésitations car il y a de nombreux chemins, puis nous abordons la partie montante avant une petite boucle à pied incluse dans le VTT. Encore du poussage de vélo et deux équipes nous reprennent. Nous croisons les 3 premières équipes qui redescendent et ont déjà 3 heures d'avance sur nous. Transition rapide et nous bouclons notre tour à pied en environ 1 heure et reprenant une équipe sur la transition. Les cuisses ont déjà bobo lors des descentes …nous filons vers le CP 12 en reprenant le même chemin, mais cette fois ci à la descente … c'est bien mieux et nous apprécions la puissance des Lupine. Nous remontons de 600m vers le CP 13 puis à flanc prenons 14, ensuite c'est une succession de monter descente jusqu'au CP 19 ou nous repassons près du départ kayak et filons par une portion de route obligatoire vers la transition 3 à Lauterbrunnen que nous atteignons vers 12h30, cela fait 14h que nous faisons du VTT ! Nous n'avons pas encore dormis et profitons du restau du camping pour manger quelques pâtes et reposer nos yeux le temps de leurs préparation. Silva gerber a déjà 6h d'avance sur nous et Issy 1 1h30 environ. Nous partons maintenant pour un gros trek annoncé en 12h, mais on commence à savoir interprété les horaires … Nous allons avaler beaucoup de dénivelé jusqu'au sommet du Schiltorn à 2978m (CP 27). (photo waouh, paysage et vent) Au CP 26 nous prenons un orage de grêle et nous nous réfugions à l'abri du auvent d'un refuge fermé. La température a bien chuté et les 29°C d'hier sont bien loin ! Nous arrivons au CP 27 à 20h16 et filons rapidement vers la descente car le temps ne s'arrange pas et la nuit promet une descente difficile dans les pierriers qui se profile au bas des névés. (photo montagne)Petite pause pour chasser la neige accumulée dans les chaussures et là, horreur, je découvre que les deux portions de carte qui vont nous permettre de rejoindre la transition suivante (en passant par 3 CP) ont disparu. J'avais demandé à un de mes coéquipiers de les glisser dans mes poches latérales et elles ont du tomber lors des multiples manipulations du sac. C'est la cata ! Il ne nous reste plus qu'à attendre au CP 29 qu'une équipe arrive et accepte qu'on les suive. Nous attendons 15 min et une équipe tchèque arrive mais refuse d'être suivie, sympa. Nous nous abritons alors dans une cabane ou d'autres concurrents dorment déjà. Nous décidons de dormir 10mn à tour de rôle pour guetter le réveil des équipes et leur demander de les suivre. Nous laissons dormir Anaïs lors de nos « quarts » et finalement après 50 min nous trouvons une équipe (nationalité ?) qui accepte. Nous voilà repartis sur un bon rythme, malheureusement un peu rapide pour l'équipe. Au bout d'un moment nous devons nous résigné à les laisser filer. Ils nous laissent gentiment regarder une dernière fois la carte, ce qui nous permet de rejoindre le CP 30 et de retrouver une autre équipe pour continuer. Le jour se lève et nous rejoignons plusieurs équipes qui vont nous accompagner jusqu'à la fin de cet interminable trek au travers de moraines. Nous rejoignons le CP 33 qui est également la transition 4 vers 10h. Nous venons d'enfiler 21h de trek et un repos s'impose avant d'attaquer le 2è VTT d'environ 70 Km. Nous nous réfugions dans le bungalow qui nous est réservé et dormons copieusement … 45 min !!!Nous repartons vers 12h pour le VTT qui promet deux grosses montées à 2000m et de belles descentes. Dès le début, on pousse les vélos pendant une heure jusqu'au village de Wengen, haut lieu du ski suisse. Le temps est en train de changer et après une réparation de Pat sur le vélo de Djé nous continuons à monter. La pluie commence à tomber, se transformant au fur et à mesure que nous montons en neige fondue. On s'arrête pour adopter la tenue « étanche » : gore tex haut et bas, gants et bonnet sous le casque. Bonne anticipation car moins d'un quart d'heure après c'est la neige qui est là avec des bourrasques de vent. On est presque au sommet, à la gare de ? Qui est aussi le CP 35 ? et on est transis de froid. Heureusement le restaurant de la gare est ouvert et nous nous y réfugions au chaud avec l'accord de la serveuse qui nous apporte gratuitement un bon thé chaud !Il faut faire le point. Il est environ 17h, il nous reste à descendre de 1000m ? et remonter d'autant de l'autre côté. La neige continue de tomber... Soit nous arrêtons là, soit nous attendons une accalmie, même jusqu'à demain et nous repartons. Le problème est que nous ne pouvons pas rester là car le restau ferme à 20h … Il faudra forcément descendre à la ville dans la vallée et ré envisager notre stratégie. D'après les infos de la météo locale (dixit la serveuse) les précipitations devraient s'arrêter et la température descendre pour le lendemain. Nous mangeons et nous nous séchons en attendant une éclaircie. Après 2h30 d'attente, nous repartons, profitant d'un petit rayon de soleil couchant. La descente est rapide et heureusement dés que nous sommes descendus de 400 m de dénivelé, les chemins sont juste mouillés, la neige a disparu. Nous reperdons ½ h à cause d'une grosse averse qui nous oblige de nouveau à trouver un abri. L'ascension reprend, parfois sur le vélo, parfois à côté. Jérôme et Pat tractent Anaïs quand ça roule, je prends le relais quand on pousse le vélo. La pluie recommence et nous trouvons refuge dans une sorte de WC public, tout propre et … chauffé !!!Nous manquons de sommeil mais pas question de s'arrêter là, la prochaine transition n'est plus très loin et nous nous arrêteront dormir 2 heures. Jérôme oriente rapidement dans la descente et nous faisons un non stop jusqu'à la transition 5 (CP 38). Il est environ 1h du mat ce samedi 28. Là, une mauvaise surprise nous attend. Comme beaucoup d'équipes, nous ne pouvons pas faire le canyoning car la porte horaire est passée depuis plus de 7h ! Il faut néanmoins faire le trek vers les CP 39 et 40 et redescendre au TA 5 ( Transition Area) qui est également le TA 6. Là nous aurons une pénalité de 2 heures qu'il faudra prendre sur place avant de pouvoir repartir. Mais l’organisation nous oblige à repartir tout de suite !!! C'est du moins ce que nous comprenons sur le moment. En fait nous aurions pu nous reposer un peu, mais ce temps aurait été ajouté aux 2 heures incompressibles à prendre au retour du trek. Nous repartons donc en marchant, plutôt en titubant dans la nuit. Les organismes sont fatigués et chacun n'est pas logé à la même enseigne pour supporter le manque de sommeil. J'ai la chance d'être à peu près bien à ce moment là, heureusement car c'est moi qui oriente. C'est trois zombies que j'emmène sur les chemins ascensionnels vers les CP 39 et 40. Parcours long et inintéressant de surcroît. ( photo zombies) Nous croisons quelques maisons et essayons de trouver quelqu'un pour nous trouver un abris mais il est 5h du matin et tout le monde dort encore. Nous essayons une conversation en suisse-allemand avec une vieille dame qui nous explique qu'il y a peut-être une grange plus loin … Jérôme ne veut pas s'arrêter longtemps au froid et nous faisons donc plusieurs petites pauses sommeil de 5 min à même le chemin. Curieux spectacle !!! Enfin le CP 40 est validé et nous rebroussons chemin. Mes coéquipiers ne reconnaissent même pas le chemin que nous venons de parcourir … Nous aurons mis 10h pour faire l'aller retour là où nos amis d' Issy 1 en ont mis 5 !!!Nous sommes bloqués jusqu'à 12h30 et en profitons pour dormir (1H) nous restaurer et soigner les pieds qui ont bien souffert. Nous retrouvons l'équipe tchèque qui avait refusé qu'on la suive … Ils abandonnent, la roue tourne ! (photo pied)12h30, nous repartons après avoir remplis nos sacs d'eau et de provisions car un trek de 12h nous attend. Nous prenons le temps de manger un plat de pâtes au restau du coin puis nous commençons à grimper sur ce trek bien vallonné où l'altitude moyenne sera autour de 1000m avec des pics à 1800.Je tracte Anaïs au maximum en espérant que ces pieds tiendront le choc et que sa volonté ne la lâchera pas ! Nous enchainons les CP 42 et 43 plutôt agréables. Aller chercher le 44 est plus monotone, il faut redescendre et suivre une route sur de longs Km. C'est chiant et limite dangereux car la circulation est rapide. Nous rallions le CP 44 vers 19h ? et la suite promet d'être encore plus pénible ! L'organisation a supprimé 2 CP sur la crête à cause des conditions météo et il faut redescendre dans la vallée en suivant des routes goudronnées pour rejoindre le pied d'une crête où se situe le CP 47. Là il faut remonter de 600 m. Ce parcours est interminable. Nous avançons très lentement et avons du mal à retrouver de la motivation. Jérôme reprend la carte et décide de booster un peu le groupe. J'essaie de temporiser un peu car je sent Anaïs au bord de la rupture. Il faut trouver un compromis entre les deux. Finalement nous attaquons cette montée à la tombée de la nuit. Là c'est moi qui vais souffrir du sommeil. Je m'endorreirrémédiablement. Même en tractant Anaïs j'ai du mal à résister. Dés que l'on s'arrête mes yeux se ferment tout seul. Heureusement que Jérôme a repris la carte ! L'orientation n'est pas facile car il y a plein de raccourcis non cartés. Nous croisons des Suisses à un café d'altitude qui nous regardent comme des extra-terrestres avec nos frontales et nos regards hagards ! On aurait bien pris l'apéro et quelques cahuètes mais pas le temps et surtout si on s'arrête on ne repartira pas. Il est minuit passé, nous sommes donc déjà dimanche dernier jour de course. Il nous faut rallier la transition suivante pour finir avec le kayak car nous le savons, la porte horaire pour la suite est dépassée. Nous descendons au mieux pour finir au bord du lac et le longer jusqu'au camping où se trouve TA 7. Nous trouvons bien le camping et un drapeau Apex Race mais personne n'est là pour nous accueillir. Nous cherchons un bon moment avant d'apercevoir nos bidons à côté d'une fourgonnette. Le chauffeur dort et il faut le réveiller pour avoir des infos. Il est 1h 40. Nous apprenons désabusés qu'on ne peut plus prendre de kayak, la navigation de nuit est interdite car pas de bateau suiveur. En fait la porte horaire était à minuit à la fin du kayak. Nous n'avons rien à regretter car nous n'aurions pas pu y être dans les temps. Par contre la façon désinvolte avec laquelle le « commissaire de course » nous annonce que nous devons finir à pied nous révolte et l'énervement gagne tout le monde. Des noms d'oiseaux fusent … Jérôme et Pat sont bien énervés, Anaïs est décomposée, quand à moi j'en reste sans voie, pensant que notre aventure se termine là. Les informations sur le fait que nous soyons déclarés hors classement ou classés officiellement mais dans une autre boucle ne sont pas claires. Le gars sur place n'y connait rien et nous devons palabrer pendant ½ h au téléphone avec l'organisation pour savoir ce qu'il en est. Finalement si nous rentrons à pied jusqu'à la ligne d'arrivée, nous devrions être classés officiellement mais sur une « alt track » sorte de résultat intermédiaire entre la Full Race et « short course » qui correspond aux premières barrières horaires.Nous voilà partis pour 25 Km à pied le long de la route qui borde le lac. C'est long, chiant et nous trouvons difficilement notre cheminement dans les faubourgs d'Interlaken jusqu'à la ligne d'arrivée.Nous sommes accueillis par Staffan le directeur de course. Pat a une « petite discussion » avec lui mais tout fini par s'arranger. (photo arrivée Issy2)Béa d'Endorphinmag est là et nous remonte le moral. Merci à elle qui nous a soutenu tout au long du parcours et notamment au téléphone quand nous étions coincés à 2000 m sous la neige et où la question de continuer s'est vraiment posée. Bilan de ces 4 jours/nuits non stop de course, des paysages superbes, environ 14 à 15000 m de dénivelé pour nous, un peu plus de 2 h de sommeil cumulé, une équipe soudée dans l'adversité et un grand bravo à Anaïs pour son premier grand raid long. J'avoue que j 'avais des doutes quand à sa possibilité d'aller au bout. Cela a été très dur, certainement limite parfois, son visage en témoignait, mais elle a su puiser dans ses ressources pour aller au-delà. Chapeau bas mademoiselle !Nous terminons 14è sur 28 partants, avec plus d'une dizaine d'abandons. Je pense que nous pouvons être fier de ce résultat collectif qui montre que même avec une petite vitesse de croisière, sur ce genre de raid, on peut prétendre à un résultat.



ANAIS EN PLEINE FORME

IL N'Y A PAS QU'ELLE

LES VTT APRES LA TEMPETE DE NEIGE

L'EQUIPE AU SOMMET A 3000M D'ALTITUDE

PROGRESSION DANS LA NEIGE

PAYSAGE DE L'APEX

CP DANS LE VILLAGE MAGNIFIQUE

C'ETAIT AVANT LE DEPART

ENCORE UNE BELLE IMAGE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard

avatar

Messages : 877
Date d'inscription : 12/07/2008
Age : 54
Localisation : Le B.O.

MessageSujet: Un seul mot ...   Sam 4 Juin - 7:01

Respect ! ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric du Caroux

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 26/01/2008
Age : 53
Localisation : Olargues

MessageSujet: Re: Anaïs en SUISSE   Lun 6 Juin - 10:51

Respect et chapeau bas! On ne peut que s'incliner devant une telle abnégation! Ce long récit ne reflète certainement qu'une petite part de la longueur de l'épreuve, mais j'en ai souffert pour vous quatre rien qu'en le lisant (récit long mais tellement captivant).

Encore un grand Bravo Miss Anaïs!

Eric et sa bande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anaïs en SUISSE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anaïs en SUISSE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [29 aout 2010] - VTT SUISSE NORMANDE- PONT-D'OUILLY (14)
» Coupe Suisse 2010 - 2011
» Photos Tour de Suisse 2010
» [Coupe de Suisse] Lausanne-Sports - AC Bellinzona
» [Coupe de Suisse] FC Langenthal - Lausanne-Sports

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taillaventure :: TAILL'AVENTURE :: DIVERS-
Sauter vers: